MACKE (A.)


MACKE (A.)
MACKE (A.)

MACKE AUGUST (1887-1914)

Le peintre allemand August Macke fit partie du groupe Der blaue Reiter (le Cavalier bleu) fondé en 1914 par Kandinsky et par Franz Marc. Ce groupe avait comme but la synthèse des arts, et son attitude éclectique fut précisée dans le livre-almanach (1912) qui porte son nom. Tout en s’opposant à l’académisme, les artistes du Blaue Reiter étaient hostiles aux démarches purement formelles, car ils considéraient le travail sur l’espace et sur la couleur comme «une expression extérieure du processus intérieur», donc comme un simple signifiant d’un contenu idéologico-émotionnel. Du mouvement naîtront toutefois des recherches franchement abstraites. Au sein de cette tendance, Macke fit figure de chercheur isolé, car il sut trouver une voie tout à fait originale.

Né à Meschede, en Westphalie, August Macke, après avoir étudié à l’École des beaux-arts de Düsseldorf, rencontra en 1910 Franz Marc qui l’introduisit dans les cercles du Cavalier bleu. Macke participa d’ailleurs activement à la création de ce mouvement. En 1912, il rencontra Robert Delaunay, et son travail pictural est alors marqué par l’orphisme. Le peintre se rend avec P. Klee et L. Moilliet en Tunisie où il exécute une série d’aquarelles de facture cubiste, riches en modulations chromatiques. Il meurt au début de la Première Guerre mondiale en laissant une œuvre en pleine évolution.

Macke disparaît trop tôt pour que l’on puisse saisir la portée réelle de sa peinture. En l’espace de six ans, il avait assimilé les acquis du cubisme, du futurisme et des tendances artistiques les plus avancées. Si les œuvres de 1907-1908 trahissent encore les influences de l’impressionnisme français, celles de 1909-1911, par leur structure spatiale, révèlent celles de Cézanne. Après une brève période fauve (Autoportrait , 1911), le peintre élabore une grammaire plastique fondée sur la valeur émotive de la couleur et sur l’analyse de l’objet figuratif accomplie par les cubistes (Femme devant une vitrine , 1914, Folkwang Museum, Essen). Dans les derniers mois de sa vie, il essaye d’atteindre un équilibre de construction qui s’incarne en une série de facettes géométriques rendues avec des tons vifs, selon la technique expressionniste. Ses œuvres tendent alors également vers une bidimensionnalité de l’espace: trame colorée et morcelée étendue sur tout le champ visuel (Paysage avec des vaches et un chameau , 1914, Kunsthaus, Zurich). Les toutes dernières aquarelles de Macke laissent pressentir une évolution abstraite originale fondée sur la simplification des formes et sur la couleur pure.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Macké — Macke oder Macké ist der Name von August Macke (1887−1914), deutscher Maler des Expressionismus Clemens große Macke (* 1959), deutscher Kommunalpolitiker und Mitglied des Niedersächsischen Landtags Franz Konrad Macké (1756–1844), Maire und… …   Deutsch Wikipedia

  • Macke — steht für: eine zwanghafte Angewohnheit, siehe Zwanghafte Persönlichkeit ein Würfelspiel, siehe Zehntausend Personen: August Macke (1887–1914), deutscher Maler des Expressionismus Clemens Große Macke (* 1959), deutscher Kommunalpolitiker (CDU)… …   Deutsch Wikipedia

  • Macke — Sf Fehler, Tick erw. stil. (20. Jh.) Entlehnung. Aus wjidd. macke Schlag, Fehler , das auf hebr. makkā(h) Schlag, Plage zurückgeht. ✎ Röhrich 2 (1992), 987. hebr …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Macke — Macke: Der ugs. erst im 20. Jh. allgemein gebräuchliche Ausdruck für »Fehler, Defekt; Tick, absonderliche Eigenart« stammt aus jidd. macke »Fehler, Schaden«, eigtl. »Schlag« (< hebr. makkạ̈ »Schlag; Verletzung«) …   Das Herkunftswörterbuch

  • Macke — (August) (1887 1914) peintre expressionniste allemand, membre du Blaue Reiter …   Encyclopédie Universelle

  • Macke — Surtout porté dans le Nord Pas de Calais, c est sans doute un nom de personne d origine germanique, Macko, formé sur la racine mag (magan) = force, puissance. On envisagera aussi, tout comme pour Macque (80, 59), le porteur d une masse d arme… …   Noms de famille

  • Macke — verrückt (sein); (einen) Lattenschuss (haben) (umgangssprachlich); nicht ganz dicht (sein) (umgangssprachlich); (einen) Schuss (haben) (umgangssprachlich); (einen) Kopfschuss ( …   Universal-Lexikon

  • Macke — die Macke, n (Mittelstufe) ugs.: Tick, eine seltsame Eigenart Synonyme: Marotte, Schrulle, Spleen, Absonderlichkeit, Fimmel (ugs.) Beispiele: Der hat wohl eine Macke! Unser Hund kaut immer an seiner Leine herum ist eine Macke von ihm. die Macke,… …   Extremes Deutsch

  • Macke — *August Macke *Kenneth A. Macke, chairman and chief executive of the Dayton Hudson Corporation, the forerunner of Target Corporation …   Wikipedia

  • Macke — 1. Absonderlichkeit, Eigenart, Marotte, Schrulle, Spleen, Verrücktheit, wunderliche Angewohnheit; (ugs.): Mucke, Tick; (ugs. abwertend): Fimmel; (berlin. salopp abwertend): Flitz. 2. Beschädigung, Defekt, Fehler, Lädierung, Mangel, Schaden;… …   Das Wörterbuch der Synonyme


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.